Edito

Le 26. 9. 2016 : en lisant Les Petites Affiches, on est tombé sur un article de Xavier Daverat qui ne tarit pas d’éloges sur l’album Stan’s flapping in the wind, fait de morceaux de jazz vocal composés par le contrebassiste William Parker... qu'on évoquera en Anthologie …//… On doit signaler aussi que le label Verve, le dernier qui l’enregistra, publie un Double CD de Charlie Parker, intitulé Unheard bird, composé pour une bonne part d’inédits...
25.09

Coup de coeur

Bailar Lluvia - 
Audiopharmacy

Les derniers articles

Né en 1952 à New York William Parker est un contrebassiste de free jazz américain. Autodidacte, il étudie toutefois avec Jimmy Garrison, Richard Davis, et Wilbur Ware de 1970 à 1973. Il se fait connaitre à partir des années 80, en participant au groupe du pianiste Cecil Taylor....

Au service des artistes porteurs de projet, voilà ce que Le Sudio des variétés se dit. Il met à leur disposition tous les moyens d’enrichir et de renouveler ce projet : l’écriture, la composition, l’interprétation, la réalisation sonore et l’image sont tous les champs de ses accompagnements...

"Le droit de la musique", sous la direction de J. Huet, par V. Varet, M. Chabaud, J. Huet, S. Maury, C. Cohen et C. Pinès vient de paraître. Il manquait un ouvrage spécifiquement dédié aux questions juridiques soulevées par la musique. D’où l’intérêt de l... Lire la suite

Une sorte de blues, en plus profond, une dépression donc, tel est ce qu’on commence à appeler le black dog, qui viendrait d’une chanson de Blind Blake « black dog blues ». Un clip, façon bande dessinée, qu’on trouve sur YouTube l’explique fort bien : https://www.youtube.com/watch?v=XiCrniLQGYc.